Initiative de rétablissement de reptiles et d’amphibiens


De toutes les familles d’espèces sauvages au Canada, c’est la famille des reptiles et des amphibiens qui est la plus menacée. Les œufs et les petits de ces espèces sont décimés par les ratons laveurs et autres prédateurs favorisés par l’activité humaine. Les espèces invasives transforment les écosystèmes dont les reptiles et les amphibiens dépendent et la fragmentation des habitats isole les populations et mène à la consanguinité. À cela s’ajoutent d’autres menaces, telles que la pollution, les décès causés par la circulation routière, le braconnage et les changements climatiques.

Selon le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), plus de 40 espèces de reptiles et d’amphibiens sont actuellement menacées ou en voie de disparition. Plus du tiers de ces espèces nécessitent une forme d’intervention directe pour survivre.

C’est là que Conservation de la faune au Canada entre en scène. Notre programme national sur les reptiles et les amphibiens conçoit et promeut les meilleures pratiques dans le domaine, notamment quatre techniques de conservation clés : le déplacement des espèces, l’encadrement des jeunes, la reproduction à des fins de conservation et les interventions in situ.

En déterminant quelles sont les meilleures approches et en diffusant nos découvertes, nous maximisons l’impact des initiatives en cours sur tout le continent qui œuvrent à protéger ces espèces gravement menacées.

Pour en savoir davantage sur des projets particuliers, cliquez sur les liens ci-dessous :

Ce que vous pouvez faire

  • Participez aux efforts pour stopper la disparition des habitats en protégeant ou en rétablissant les milieux humides ou les rivages et la végétation environnante sur votre propriété.
  • Ramassez les déchets dans les milieux humides de votre communauté. Organisez un groupe!
  • Surveillez la présence de tortues et de serpents sur les routes, notamment de mai à octobre. Apprenez à les retirer des routes en toute sécurité, et faites-le lorsque vous le pouvez.
  • Nombre de gens ont peur des serpents, surtout des serpents venimeux. Favorisez des attitudes plus positives à leur égard et mettez en perspective les dangers associés aux massasaugas.
  • N’achetez jamais des amphibiens ou des reptiles capturés dans la nature.
  • Ne relâchez jamais dans la nature des amphibiens ou des reptiles de compagnie. Ne déplacez jamais des adultes ou des têtards sauvages d’un site à un autre puisque cela risque de propager des maladies parmi les populations indigènes.
  • Les serpents réutilisent souvent le même site d’hibernation chaque année. Protégez les sites d’hibernation existants et pensez à construire un gîte d’hibernation pour serpents (en anglais).
  • Participez à l’Atlas de reptiles et d’amphibiens de votre province (en anglais).
  • Ne dérangez pas les jeunes ou les adultes. Soyez respectueux et observez-les à distance.
  • Réduisez votre consommation d’eau. Par exemple, fermez le robinet lorsque vous vous brossez les dents, et mettez en place un baril pour recueillir l’eau de pluie avec laquelle vous arroserez votre jardin.
  • Optez pour des solutions de rechange à l’emploi d’herbicides et de produits toxiques.
  • Achetez bio.
  • Plantez des plantes indigènes dans votre jardin qui ont moins besoin d’eau ou d’engrais.
  • Aidez à freiner les changements climatiques en réduisant votre consommation de combustibles fossiles.
  • Communiquez avec les instances gouvernementales de votre région et dites‑leur que vous appuyez la planification d’une utilisation responsable des terres axée sur la protection et la connectivité des aires naturelles et des habitats d’espèces en voie de disparition.
  • Signalez les observations d’espèces rares au Centre de données sur la conservation de votre province ou territoire.
  • Appuyez Conservation de la faune au Canada.