Sistrurus catenatus
Statut de l’espèce : espèce en voie de disparition (population carolinienne) et menacée (population des Grands Lacs et du Saint-Laurent) au Canada
Mesures nécessaires : initiatives de reproduction, de réintroduction, d’augmentation de la population et de déplacement à des fins de conservation

Étant le seul reptile venimeux encore présent en Ontario, le massasauga est largement persécuté malgré le fait qu’il présente peu de risques pour la santé publique. Selon les traditions des Premières Nations, ce serpent est le gardien de la médecine de la terre, laquelle nous invite à réduire le plus possible les traces que nous laissons derrière nous et à ne prendre que ce dont nous avons besoin.

Aperçu
Une importante composante de nos écosystèmes, le massasauga est un serpent à sonnette relativement petit et charnu. Bien qu’il soit souvent mépris pour d’autres espèces de serpents banderolés ou tachetés (comme la couleuvre fauve de l’Est), le massasauga se distingue par son bruit de sonnette. Il possède en effet une crécelle au bout de sa queue qui, agitée, produit un bourdonnement aigu, avertissant les animaux et les humains de sa présence. Ce serpent est très timide et fuit généralement les gens. S’il est respecté et contourné à distance, le massasauga mord rarement, et les cas de décès causés par morsure sont pratiquement inexistants en Ontario.

Habitat
Les prés, les tourbières, les milieux riverains, les milieux humides, les affleurements rocheux et les forêts de conifères sont les habitats du massasauga au Canada. Ce serpent est habituellement associé à l’eau et on le retrouve généralement dans une zone de 50 km entourant les Grands Lacs. Pour prospérer, ces serpents ont besoin d’espaces dégagés où ils peuvent se chauffer au soleil. Ils ont aussi besoin de lieux d’hibernation, comme des terriers, des anfractuosités de rochers et des cavités formées par les racines d’arbres, dont la profondeur leur permet de s’abriter sous la ligne de gel.

Aire de répartition
L’aire de répartition du massasauga s’étend du Texas jusqu’au bassin des Grands Lacs. Au Canada, on trouve ce serpent uniquement en Ontario, où il vit sur les rives de la baie Georgienne et dans la région carolinienne.

Menaces
Dans son aire de répartition ontarienne, le massasauga subit plusieurs menaces, y compris la perte d’habitat, la mortalité causée par la circulation routière, la mise à mort délibérée et la capture illégale à des fins de commerce d’animaux de compagnie. Certaines populations sont particulièrement réduites et sont donc extrêmement sensibles à ces menaces. Par exemple, la population de massasaugas ojibwas dans la région carolinienne ne compte qu’une à trois douzaines d’individus adultes.

Actions recommandées pour le rétablissement de l’espèce
Parmi d’autres mesures, le programme fédéral de rétablissement du massasauga préconise la gestion et la protection des habitats ainsi que des initiatives de communication et de sensibilisation visant à réduire la mise à mort et la capture de massasaugas. Quant à la population carolinienne, des initiatives de reproduction et de réintroduction sont recommandées, si de telles interventions s’avèrent possible, ainsi que des initiatives visant à évaluer l’efficacité des déplacements.

Ce que nous faisons
Informez-vous de ce que Conservation de la faune au Canada fait pour sauvegarder les reptiles et les amphibiens – dont le massasauga – et des gestes que vous pouvez poser pour contribuer à cet effort.

Pour plus d’information
Registre fédéral des espèces en péril
Canadian Eastern Massasauga Rattlesnake Recovery Team (en anglais)