Projets de rétablissement d’oiseaux

D’un océan à l’autre, les populations d’oiseaux du Canada affichent un grave déclin. Les sites de nidification sont la cible de prédateurs naturels et les pressions exercées par le tourisme de plage augmentent. L’expansion de l’agriculture dans les Caraïbes, en Amérique du Sud et en Amérique centrale détruit les habitats des nombreuses espèces d’oiseaux canadiens qui migrent vers le sud pendant la période hivernale. Entre-temps, les changements climatiques entraînent une foule de nouveaux problèmes, notamment la modification des conditions sur les parcours migratoires et dans les aires d’hivernage, et influent sur la disponibilité de la nourriture.

Selon le Registre public des espèces en péril, 50 espèces d’oiseaux sont actuellement en voie de disparition ou menacées dans notre pays. Les tendances révèlent que les oiseaux de rivage, les oiseaux de prairie et les oiseaux insectivores aériens qui se nourrissent d’insectes volants affichent les taux de déclin les plus importants.

En partenariat avec d’autres experts en conservation, Conservation de la faune au Canada travaille à changer la situation. Partout au pays, nos équipes sont sur le terrain. Elles mettent sur pied des programmes de reproduction à des fins de conservation, conçoivent des techniques de réintroduction novatrices et utilisent des technologies de fine pointe pour identifier les parcours migratoires.

Ensemble, nous trouvons des solutions pour contrer les menaces qui pèsent sur les oiseaux et nous développons des approches efficaces grâce auxquelles ces espèces pourront continuer à prendre leur envol.

Pour en savoir davantage sur des projets particuliers, cliquez sur les liens ci-dessous :

cequevouspouvezfairereoCe que vous pouvez faire

  • Soyez respectueux et faites de l’observation à une bonne distance. Ne vous approchez pas des nids, des poussins ou des adultes, ni des sites fréquentés par des espèces d’oiseaux menacées.
  • Engagez-vous (en anglais) à garder votre chat à l’intérieur.
  • Éteignez les lumières des édifices au cours de la saison migratoire et apposez sur les fenêtres des décalques ou des marquages réfléchissants ultraviolets pour protéger les oiseaux contre les collisions.
  • Choisissez des produits issus de l’agriculture, de la pêche et de l’exploitation forestière respectueuses des oiseaux, comme le café certifié Bird Friendly (en anglais), des viandes issues d’animaux nourris en pâturages, des produits biologiques, des aliments de la mer issus de pêcheries durables et des produits forestiers durables.
  • Participez à des programmes de science citoyenne, comme eBird, l’initiative Christmas Bird Count et Project FeederWatch (tous en anglais).
  • Optez pour des solutions de rechange à l’emploi d’herbicides et de produits toxiques.
  • Assurez la conservation des aires naturelles sur votre propriété qui servent d’habitats aux oiseaux.
  • Plantez une variété de plantes indigènes qui produiront de la nourriture tout au long de l’année pour les oiseaux nicheurs, résidents et migrateurs.
  • Aidez à freiner les changements climatiques en réduisant votre consommation de combustibles fossiles.
  • Communiquez avec les instances gouvernementales de votre région et dites‑leur que vous appuyez la planification d’une utilisation responsable des terres axée sur la protection et la connectivité des aires naturelles et des habitats d’espèces en voie de disparition.
  • Signalez les observations d’espèces rares au Centre de données sur la conservation de votre province ou territoire.
  • Appuyez Conservation de la faune au Canada.