Rétablissement du papillon damier de Taylor

L’espèce

Selon les scientifiques, ce papillon avait disparu au Canada. Or, en 2005, il a été observé sur l’île de Denman, au large des côtes de la Colombie-Britannique. Obtenez plus de détails concernant cette espèce.

Le projet

En 2013, dans le cadre de nos efforts pour sauvegarder l’espèce, nous avons transformé une ancienne volière sur l’île de Denman en installation d’élevage de papillons. Aux États-Unis, le Zoo d’Oregon gère depuis 2003 un programme d’élevage et de réintroduction du damier de Taylor, avec succès. Nous avions pour objectif d’adapter leurs techniques et de les appliquer à la population canadienne située sur la frontière nord de l’aire de répartition de l’espèce.

Nous avons prélevé dix-huit œufs des milieux sauvages, lesquels ont généré plus d’une douzaine de chenilles en bonne santé.

En 2016, nous avons déplacé le projet au Zoo du Grand Vancouver. Ce partenariat a grandement bonifié notre capacité d’élargir et de maintenir le programme et de visibiliser ces efforts auprès du public.

Cette initiative d’élevage est un complément aux efforts déployés par nos partenaires pour rétablir le damier sauvage, maintenir des habitats de qualité et créer de nouveaux sites de lâcher en vue de futures réintroductions.

Résultats

Nous avons maintenant une population reproductrice pouvant générer plus de 1 000 chenilles par année. Cela suffit pour augmenter la population sauvage existante et pour réintroduire l’espèce dans des sites supplémentaires situés dans l’aire de répartition historique. En 2015, nous avons commencé à réintroduire des damiers de Taylor dans des habitats rétablis, accroissant ainsi la population existante.

Impact

Nos activités d’élevage et de réintroduction de chenilles ont pour but d’augmenter la population sauvage et de favoriser l’atteinte de taux sains. Historiquement, le sud de la C.-B. constitue la frontière nord de l’aire de répartition du damier de Taylor. Il importe donc d’assurer la survie de l’espèce dans cette région puisque les changements climatiques pourraient éventuellement éradiquer les populations des régions plus méridionales.

Pour les dernières nouvelles concernant ce projet, consultez notre blogue de terrain. (en anglais)

Soutenez le rétablissement du damier de Taylor! Faites un don à Conservation de la faune au Canada dès aujourd’hui.

Vous voulez plus d’information? Informez-vous de ce que vous pouvez faire pour les pollinisateurs en péril.

 

Les gens

andrea-gielensAndrea Gielens
Biologiste principale

Andrea fait du bénévolat pour aider la faune depuis l’âge de 13 ans. Elle a fait ses débuts dans un organisme local qui venait en aide à la faune orpheline, en donnant le biberon à de jeunes cerfs, ratons laveurs et écureuils. Aujourd’hui, elle détient une maîtrise en écologie de l’Université Royal Roads, ainsi qu’un baccalauréat en biologie, avec une spécialisation en zoologie et comportement animal. Elle a travaillé dans des zoos au Canada et au R.-U., d’abord avec les primates et les petits félins, et par la suite avec la grenouille maculée de l’Oregon. Elle a également étudié les dynamiques de meutes et les comportements sociaux chez les chiens sauvages d’Afrique.

En 2011, Andrea a travaillé pendant un an à la section des amphibiens et reptiles à la Durrell Wildlife Conservation Trust [fiducie Durrell pour la conservation de la faune], l’organisation sœur de Conservation de la faune au Canada au R.-U, à Jersey. Entre autres, elle y a appris comment traiter les colonies de conservation atteintes du champignon chytride mortel, lequel décime des populations d’amphibiens partout dans le monde. Andrea coordonne notre projet Wetlands Wildlife en C.-B., ainsi que notre travail de rétablissement du papillon damier de Taylor.

Le programme d’élevage du damier de Taylor a été initié sur l’île de Denman par Peter Karsten, ancien directeur du Zoo de Calgary et ancien président de l’Association des zoos et des aquariums, section canadienne et section états-unienne. Reconnu pour son travail avec le léiothrix jaune, Peter possède une longue expérience couronnée de succès dans le domaine de la reproduction d’espèces.

Les bénévoles du Groupe de travail de la communauté du damier de Taylor participent grandement aux mises en liberté et à la surveillance des papillons, ainsi qu’au rétablissement des habitats.